"Le Soleil brille pour tous"


Redescendons vers Molines, et prenons maintenant la route de Pierre Grosse. Ce gros bourg est lui aussi une véritable mine pour les chasseurs de cadrans. J'en ai trouvé sept, répartis sur les habitations et le clocher de l'église. C'est l'occasion de faire une jolie balade entre jardins et chalets de bois. Tous ces cadrans récents sont l'œuvre de Rémy Potey.
Nous avons tout d'abord un joli cadran rendant hommage aux habitantes des alpages, mesdames les marmottes. Joliment fleuri d'edelweiss et enluminé, il porte la devise en patois " Lou temps passo l'acte resto " : " Le temps passe, l'acte reste ".
Cadran des marmottes
Cadran des tétras lyre
Sur un autre, c'est un combat de tétras-lyre qui est splendidement représenté. C'est d'ailleurs cette fresque qui occupe la plus grande partie du cadran, les heures étant inscrites dans un médaillon en haut de l'œuvre. Sa devise : " Lou temps passo, passo lou ben ".
C'est un écureuil qui surveille de son œil bienveillant le troisième cadran. Celui-ci est bien plus sobre, les heures y ont la place principale et sont encadrées d'enluminures. La devise de ce cadran reprend une sentence religieuse souvent utilisée : " Sans le Soleil, je ne suis rien, et toi sans Dieu, tu ne peux rien ".
Cadran à l'écureuil
Cadran aux passereaux
Un autre cadran est très joli. Fleuri et illustré de passereaux et d'un papillon, il porte une devise qui prête à réflexion : " En avoir trop tue le plaisir d'en avoir assez ".
En continuant notre balade, on tombe sur le cadran de la maison Sibille. Datant de 1991, ce cadran tout en rondeurs possède un fond marbré où sont posés en médaillon deux perdrix bartavelles. Une pierre en relief est intégrée au cadran et rappelle une date importante pour cette famille. La devise est sobre : " Le Soleil brille pour tous ".
Cadran de la Maison Sibille
Sur le clocher de l'église, un cadran très sobre couplé à l'horloge mécanique nous donne l'occasion d'un petit rappel. La photo montre que le cadran indique 10h35, alors que l'horloge marque 12h15. En fait, cette photo prise au mois d'août illustre parfaitement un double décalage par rapport à l'heure solaire : le premier est de deux heures, c'est le décalage d'heure légal (il n'y a plus qu'une heure en hiver), et le second, de 20 minutes, correspond au fait que Pierre Grosse possède une longitude Est par rapport au méridien de Greenwich. A l'heure solaire du cadran (10h35), il faut rajouter deux heures légales (soit 12h35) et retrancher 20 minutes (soit 12h15). Si Pierre Grosse avait eu une longitude Ouest, il aurait fallu rajouter ces 20 minutes.
Clocher de Pierre Grosse


Cadran du Riou
Enfin, à la sortie de Pierre Grosse, un cadran dédié une fois de plus à la montagne vous salue. Il est situé sur la maison " Le Riou ", et a une forme originale. Rémy Potey y a inscrit le nom de la famille propriétaire ainsi qu'une date (1976) dont la signification leur appartient. En médaillon, c'est le Pic de Rochebrune qui est à l'honneur.



Page précédente Retour au sommaire Page suivante